28. sept., 2016

Ni vu ni connu d'Olivier Adam

Antoine est un petit garçon invisible aux yeux des autres. Enfin, c'est ce qu'il ressent. Caché dans la chambre des parents de Thomas, le jour de son anniversaire, il va disparaître aux yeux des autres pendant quelques temps. C'est bien pratique pour entendre ce que les autres cachent. Et puis, à quoi ça sert d'être là puisque personne ne s'en rend compte ? On l'oublie toujours : en sortie, pour les anniversaires... Antoine aimerait bien qu'on pense un peu plus à lui.

Ce court roman se lit vite, mais je n'ai pas trop vu l'intérêt de l'histoire. Il n'y a pas de message distillé derrière la situation d'Antoine. Ou alors pas celle que j'attendais.

Antoine a toutes les raisons de se sentir seul. Son père, routier, est sur les routes toute la semaine. Sa mère, infirmière, travaille tard. Elle rentre au milieu de la nuit quand il dort, et il part à l'école quand elle dort encore. C'est un peu compliqué pour se sentir aimé. A l'école c'est pareil, il n'est jamais choisi dans les équipes. On ne peut pas dire qu'il soit chahuté. Il n'existe tout simplement pas. 

Ce livre est plutôt triste dans son contenu, même si Antoine a une analyse plutôt froide de sa situation. Je ne sais pas vraiment quoi en penser. Mais sans révéler la fin, j'ai vraiment trouvé son entourage dur avec lui. Ce dont je ne m'attendais pas du tout.

Adam, Olivier. Ni vu ni connu. L'école des loisirs, 2009 (Neuf)